Hopium, qui doit construire la première voiture à hydrogène haut de gamme dans une nouvelle usine à Vernon (Eure) en 2025, va se recentrer sur la production de piles à combustible. En difficultés financières, elle cherche de nouveaux financements et partenaires. La Région Normandie lui a confirmé son soutien.


Hopium, start-up de Montlhéry créée en 2019 qui a développé la Machina vision, première voiture non utilitaire française à hydrogène affronte ses premières turbulences. La société de 130 salariés principalement en Recherche et développement (R et D) cherche de nouveaux investisseurs et va réduire sa masse salariale et revenir à un modèle de start-up. Le projet d’une usine à Vernon (Eure) en 2025 pour construire la voiture n’est pas remis en cause mais pourrait être réorienté sur la production de piles à combustible proposée à d’autres constructeurs de voitures, bus, poids lourds, trams ou bateaux… La production de la pile pourrait être adossée à un constructeur automobile. Toujours en Normandie.