Quelles sont les opportunités d’une filière hydrogène sur le caillou ? Cette question a fait l’objet d’une séquence d’échanges, mardi, à la station N de Nouméa, entre producteurs et consommateurs d’énergie. Défi commun : produire le moins possible de dioxyde de carbone.

Verdir l’industrie minière et développer la mobilité décarbonée : ce sont deux des ambitions du futur Schéma de transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie.

Autre souhait du gouvernement : sortir des combustibles fossiles importés pour approcher l’autonomie en matière de production d’énergie. Comment ? En se positionnant sur le marché de l’hydrogène.