Le projet « H2Med » ou « BarMar » a été lancé vendredi lors d’une réunion entre les dirigeants français, portugais et espagnol. Il devrait coûter 2,5 milliards d’euros.

L’ambitieux pipeline d’hydrogène entre Barcelone et Marseille, lancé officiellement vendredi 9 décembre, sera opérationnel en 2030, a déclaré le président français, Emmanuel Macron, à l’issue d’une réunion avec les chefs de gouvernement espagnol et portugais, Pedro Sanchez et Antonio Costa, à Alicante, dans le sud-est de l’Espagne.