​Lancé en 2017, le projet Energy Observer va franchir un cap cette année avec le lancement d’un navire de fret autonome et entièrement décarboné.

« Les gens pensent que je suis toujours un skipper qui se balade autour du monde. Ce n’est plus le cas. Je suis aujourd’hui un chef d’entreprise à 80 % de mon temps. » Depuis 2017, année du lancement du projet Energy Observer à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), « un navire laboratoire démonstrateur zéro émission produisant son propre hydrogène », tout est allé très vite pour Victorien Erussard et ses équipes.