La BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement) soutient la décarbonisation et l'alignement de l'économie égyptienne sur l'accord de Paris. Elle a ainsi décidé d'accorder un prêt de 80 millions de dollars à l'Égypte afin que celle-ci construise sa première usine d'hydrogène vert.

Le financement de la BERD servira à la construction par Egypt Green d’une installation de production d’hydrogène vert par électrolyse de 100 mégawatts alimentée exclusivement par des énergies renouvelables. Cette entreprise de construction est détenue et exploitée par Fertiglobe, l’un des plus importants exportateurs d’ammoniac au monde.