Le constructeur est entré en négociation exclusive avec les deux équipementiers pour acquérir des parts au sein de leur coentreprise spécialisée dans la production de piles à combustible. Celle-ci a démarré la construction de sa nouvelle usine dans le Rhône.

Stellantis veut se renforcer dans l’hydrogène. Dans un communiqué publié ce vendredi, le constructeur automobile franco-italien a annoncé être entré en négociations exclusives avec Michelin et Faurecia (groupe Forvia) pour prendre une participation « significative » mais non précisée dans Symbio, leur coentreprise spécialisée dans l’hydrogène. La finalisation de l’opération pourrait intervenir au cours du premier semestre 2023.