Le groupe de gaz industriels français Air Liquide et le groupe allemand Siemens Energy ont annoncé jeudi la création d'une coentreprise dédiée à la production en série dans une usine à Berlin d'électrolyseurs destinés à fabriquer de l'hydrogène renouvelable. Le début de la production est prévu au second semestre 2023 «avec une montée en puissance vers une capacité annuelle de trois gigawatts d'ici 2025», est-il précisé dans un communiqué conjoint.

Siemens Energy détiendra 74,9% de cette coentreprise et Air Liquide le quart restant. Les deux groupes avaient annoncé début février la signature d’un protocole d’accord pour «unir leurs expertises» afin d’accélérer la production d’hydrogène «durable» et de la prochaine génération d’électrolyseurs.