Le consortium Hyflexpower annonce la réussite de la première étape de son démonstrateur intégrant une turbine à gaz fonctionnant à l’hydrogène. En 2023, les essais se poursuivront en Haute-Vienne pour augmenter le taux d’hydrogène jusqu’à 100 %.

C’est un « premier pas important vers une industrie sans carbone », déclare le consortium Hyflexpower composé de Engie Solutions, Siemens Energy, Centrax, Arttic, le Centre Aérospatial Allemand (DLR) et quatre universités européennes. Impliqués dans ce projet de recherche européen depuis 2020, les partenaires annoncent aujourd’hui la réussite de la première étape du « tout premier démonstrateur industriel au monde power-to-X-to-power équipé d’une turbine à hydrogène avancée ». Le consortium poursuivra ses essais en 2023.