Le groupe gazier français vient d'annoncer le lancement, en Australie, de la construction d'un électrolyseur, destiné à produire de l'hydrogène vert. La mise en service est prévue pour fin 2024.

Engie a annoncé vendredi 16 septembre le démarrage de la construction d’un électrolyseur en Australie, associé à un parc photovoltaïque destiné à produire de l’hydrogène vert pour le compte d’une usine australienne d’ammoniac appartenant au fabricant d’engrais norvégien Yara. Le projet, baptisé Yuri, en collaboration avec le groupe japonais Mitsui représente pour Engie un investissement de 90 millions de dollars australiens et a reçu 49,5 millions de dollars australiens de subventions de l’État fédéral australien ainsi que de l’État d’Australie occidentale, a indiqué Engie dans un communiqué.