Antoine Abou effectue le trajet jusqu’au 17 juin, ce qui constitue un bel exploit sportif. Mais, comme pour le vélo électrique, la question de l’autonomie et des endroits pour faire «le plein» se pose encore.

Aller du Havre (Seine-Maritime) jusqu’à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, à la force des mollets mais pas seulement. C’est l’expédition qu’effectue depuis ce lundi 13 juin Antoine Abou au guidon d’un vélo à hydrogène, histoire de promouvoir une filière dans laquelle il s’implique chez Verso Energy, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables et la production d’hydrogène.