Sur une ancienne friche industrielle de 31 hectares, quatre unités de production d'hydrogène vert vont voir le jour, à partir de 2026.

Une usine de production d’hydrogène verra le jour, à Thionville, en 2026. Le compromis de vente du terrain de 31 hectares a été signé ce mardi.

Il s’agit d’une ancienne friche industrielle vendue par le syndicat qui gère la zone d’activité Europort, appelée désormais E-Log’In 4. De l’hydrogène vert (renouvelable) sera produit, destiné à alimenter les camions, les bus, les bennes à ordures, les engins de chantier, et aussi les péniches.