Une entreprise française commercialise des vélos à hydrogène, une première mondiale. Quels avantages par rapport à leurs cousins avec batterie au lithium ?

C’est le carburant des fusées ! Aujourd’hui envisagé pour remplacer les énergies fossiles dans l’aéronautique ou l’automobile, l’hydrogène sert désormais à la propulsion de bicyclettes d’un nouveau genre. L’entreprise Pragma, spécialisée dans la construction de pile à hydrogène, travaille depuis 2013 à développer des vélos à hydrogène. Basée à Biarritz, elle est la seule au monde à produire en série et commercialiser ce type de vélo.

Appartenant à la famille des véhicules électriques, les vélos à hydrogène diffèrent des deux roues à assistance électrique classique par la façon dont l’énergie est générée. Pas de batterie, mais une pile à combustible qui transforme en électricité l’hydrogène stocké dans un réservoir placé sous le guidon. Aucun gaz à effet de serre n’est rejeté dans l’atmosphère, seulement quelques gouttes d’eau et un peu de chaleur.