Le premier démonstrateur industriel « Jupiter 1000 » piloté par GRTgaz à Fos-sur-Mer (PACA) vise à produire de l’hydrogène vert issu de l’électricité renouvelable et du gaz de synthèse, e-méthane. En rejoignant ce projet, le groupe CMA CGM, spécialiste des solutions maritimes, terrestres, aériennes et logistiques, entend accélérer la transition de sa flotte en utilisant des carburants bas-carbone.

Pour propulser ses navires, le groupe CMA CGM fait le choix d’un carburant propre. Engagé dans cette démarche de transition, le groupe rejoint les partenaires du premier démonstrateur industriel « Jupiter 1000 ». Pilotée par GRTgaz, l’installation à Fos-sur-Mer pour la production d’hydrogène vert, la méthanation et la capture de CO2, permettra à CMA CGM d’accélérer le développement de la filière de production de méthanes de synthèse, un carburant clé pour la décarbonation de ses activités.

Jupiter 1000 consiste à transformer une part d’électricité renouvelable, lorsqu’elle est abondante, en énergie bas-carbone (hydrogène et e-méthane) « de manière à pouvoir la stocker à grande échelle et sur de longues périodes ». Après une phase d’étude, d’autorisations administratives puis de construction, le premier électrolyseur a injecté de l’hydrogène dans le réseau de transport de gaz de GRTgaz en février 2020. Un second électrolyseur a été mis en service début novembre 2021 avec succès.