D'ici à 2025, Pékin souhaite mettre en circulation sur ses routes plus de 10 000 véhicules à pile à combustible et construire plusieurs dizaines de stations d'hydrogène pour les ravitailler.

Pékin accélère sur l’hydrogène. Dans le cadre de l’organisation de l’édition des Jeux Olympiques d’hiver en février dernier, la ville qui compte plus de 20 millions d’habitants avait déjà déployé 1528 véhicules à pile à combustible et construit 10 stations d’approvisionnement en hydrogène au mois d’août.