99,5 % du gaz méthane que nous consommons en France est d’origine fossile. Ce n’est pas une fatalité. Il est tout à fait possible de fabriquer du méthane moins impactant, à partir de ressources renouvelables et rejets industriels. Une alternative exploitée à Fos-sur-Mer près de Marseille, où une unité de production d’e-méthane vient d’entrer en service.

Un atome de carbone et quatre atomes d’hydrogène : voici la très simple liste des ingrédients du gaz méthane (CH4), qui chauffe nos habitations, fait bouillir l’eau des pâtes et brûle dans nos usines. Reste à trouver la recette. Il y a des millions d’années, la Terre a joué pour nous les chefs cuistots. Elle a enfoui, isolé hermétiquement et laissé fermenter une quantité astronomique de matières organiques sous nos pieds. L’humanité n’avait plus qu’à forer pour le récupérer.